Le monde du camion en photos c'est http://www.fierdetreroutier.fr/ Thousands of trucks pictures : http://www.fierdetreroutier.fr/

 

Envoyez vos photos par email : sitefdr@gmail.com La plus grande galerie de photos de camions !
Rien ne prédisposait le jeune Joseph Romulus à devenir transporteur. Après son certificat d'études, au début des années 1900, il parcourait la campagne de st Uze en exerçant le métier de facteur. N'ayant pas de gros moyens financiers, il se mit à ramasser des branches de noyers qui gisaient à terre pour fabriquer des galoches. Très rapidement son savoir faire fut reconnu dans la région, il montat son atelier de scierie et dut embaucher du personnel. Plutot que de continuer à faire appel à un transporteur pour ses livraisons de bois, il acheta son propre camion et recruta deux chauffeurs car les camions de l'époque ne se conduisaient pas seul. Pour rentabiliser son camion, il faisait aussi du transport pour les particuliers de la région et pour les usines de St uze (les fragiles caisses de porcelaine Revol). Dès les années 1920, il livrait des cerneaux de noix de la vallée de l'Isère jusqu'aux huileries de Marseille, puis le commerce du bois périclitant il se consacra alors uniquement au transport de marchandises, ce qui l'amena à prendre contact avec la papèterie Leydier dont il devint le transporteur exclusif. C'est ainsi que fut créé "Transports en tous genre et pour tous pays Joseph Romulus"avec 2 camions qui pouvaient transporter jusqu'à 5 tonnes de marchandises. L'ancienne scierie de Joseph servait de garage aux camions. Pendant la guerre de 39/45 il avait recours aux camions à gazogène et à la sortie de la guerre, il s'équipa d'un Berliet GDR et d'un ancien semi remorque de l'armée américaine. Son fils Georges entra dans l'entreprise par le bas de l'echelle, et lorsque Joseph décèda en 1954 c'est lui qui pris la responsabilité des transports et de l'entretien des camions, ses soeurs s'occupant de la partie administrative. La même année un incendie détruisit le garage, étant mal assuré et risquant alors de disparaitre, l'entreprise Leydier vint à son secours et l'aida à se remettre en selle dans un partenariat qui fit croitre le parc de camions d'années en années pour atteindre 12 camions en 1981. Cette année là, Georges ayant de graves ennuis de santé, il passa le flambeau à son fils Denis Romulus, parrallèlement la papèterie Emin Leydier etait devenue une très grande entreprise qui fit jouer la concurrence pour trouver du transport à meilleur prix, c'en fut donc fini du partenariat exclusif. En 1988 Denis Romulus vendit son entreprise de 85 camions au groupe Norbert Dentressangle puis monta sa propre société DTR en 1991, il n'en profita pas longtemps puisqu'il décèda des suites d'une longue maladie en 1995, son entreprise lui survécut encore quelques années pour s'éteindre définitivement en 2000, ainsi pris fin la saga des transports Romulus.